Dans cet espace Grand Kasaï traumatisé par près d’une année d’atrocités entre l’armée et la milice Kamwina Nsapu, la population a vraiment besoin d’entendre autre chose que les bruits de bottes. Elle a hâte d’écouter un message de paix et de réconfort. Et ce message de paix lui est venu grâce à Habari RDC. Dans une conférence-débat organisée à Mbujimayi le vendredi 18 août dernier sur le thème : « Sortir les jeunes des milices et des groupes armés », les jeunes du Kasaï-Oriental -en majorité âgés de 16 à 27 ans- se sont exprimés sans complaisance, ni tabou. Ils demandent que cessent définitivement les atrocités et que la paix revienne dans leur province. Parmi les intervenants, il y avait le gouverneur de la province Alphonse Ngoyi Kasanji.

Lire la suite de

Une démocratie sans Internet, ça existe ! La République démocratique du Congo en est une. En fait, elle ne recourt à l’internet que quand elle en a besoin et le coupe immédiatement quand l’opposition essaie de s’en servir pour répandre son mot d’ordre de journée ville morte. C’est ce qui est arrivé ces mardi et mercredi. Comme vous le savez, en RDC, les réseaux sociaux sont comptés parmi les fauteurs de troubles dans le pays. Ils dérangent l’ordre public et la quiétude du régime. Lire la suite de

La question vaut son pesant d’or aujourd’hui en Afrique. Où sont passés les mouvements citoyens ? Les rues des capitales africaines sont devenues trop calmes ces derniers temps. On n’entend plus parler des marches pacifiques, des journées villes mortes ou des actions de désobéissance civile. Désormais, les mauvais régimes sont en paix et se la coulent douce. Les nuits de nos dirigeants ne sont plus agitées comme auparavant. Que se passe-t-il ? Est-ce pour dire que tout va désormais pour le mieux sur le continent ?Lire la suite de

En RDC, être journaliste c’est déjà un problème avec le régime. Plus grave, être journaliste de RFI, c’est encore plus compliqué car vous n’aurez plus d’accréditation à Kinshasa. Sonia Rolley l’a appris à « ses dépens ». Son accréditation n’a plus été renouvelée. Son seul tort est d’être journaliste de RFI. Déjà le signal de la Radio mondiale est coupé à Kinshasa depuis bientôt huit mois. Le même signal de RFI capté à Brazzaville est brouillé à partir de la RDC.Lire la suite de

Il y a moins de deux ans seulement, nul ne pouvait s’imaginer Moïse Katumbi devenir l’un des pires ennemis de Joseph Kabila. Jusqu’en 2015, il était parmi les plus fidèles collaborateurs du président congolais. Ce temps-là est révolu. Aujourd’hui, l’ancien gouverneur du Katanga est l’opposant qui fait le plus peur au régime de Kinshasa. Le nom même de Moïse Katumbi fait trembler la majorité présidentielle.
Lire la suite de

En République démocratique du Congo, on sait toujours quand une épidémie commence, mais on ne sait jamais quand et comment elle va se terminer. Une nouvelle épidémie à virus Ebola s’est déclarée ces dernières semaines dans la localité d’Aketi en province du Bas-Uélé au nord-est du pays. C’est la huitième fois qu’Ebola refait son apparition en RDC. Déjà l’épidémie a ouvert son compteur macabre de morts. Chaque fois que le gouvernement congolais nous dit que Ebola est définitivement éradiqué, c’est alors que le virus refait surface pour prouver qu’il est toujours-là et qu’on ne peut rien contre lui. Le pays devient presque abonné à Ebola. L’appel est donc lancé à la communauté internationale d’intervenir pour sauver des vies. Le plutôt sera le mieux.Lire la suite de