Kenya : nouvelle folie des shebabs, 147 morts

Les Shebab, photo Afp Les shebabs, photo AFP

Un prophète dira certainement que ce sont des événements du temps de la fin. Et il peut avoir raison, car de telles barbaries ne peuvent se concevoir au 21e siècle: 147 morts dans une université! Là où on n’utilise que la craie et le syllabus, c’est de la pure folie des shebabs. Et moi j’ai toutes les raisons de croire que des démons humanoïdes et sanguinaires sont sur la terre et vivent avec nous.

Ces shebabs au drapeau noir comme leur coeur.

Encore une fois c’est la réputation de l’islam qui est salie par ceux qui se disent musulmans. Il appartient donc aux vrais musulmans de prouver que ceux qui versent le sang de cette manière n’appartiennent pas à l’islam. Sinon dans la tête de certains, la confusion sera possible entre la religion musulmane et le terrorisme. En plus, force est de constater que les islamistes shebab auteurs de ces massacres à l’université kényane de Garissa visaient presque exclusivement les chrétiens.

A mon avis, je crois que l’heure est arrivée que l’islam sépare parmi ses adeptes les bons grains des mauvais.  J’ai une piste de solution à ce sujet : je propose une conférence internationale de tous les musulmans du monde, toutes tendances confondues; une conférence à laquelle devront participer même les jihadistes: Aqmi, Boko Haram, frères musulmans, Etat islamique, Hamas, Al shebab, etc. Nous voulons un islam de paix tel que nous le connaissions.

Les jihadistes shebab savent pourquoi ils doivent désormais s’en prendre aux universités et aux lycées. C’est parce que leur folie et leur obscurantisme ne peuvent mieux se propager que dans un environnement d’analphabétisme total. Au Nigeria, Boko Haram avait enlevé des lycéennes,  les empêchant de continuer leurs études, et aujourd’hui les combattants shebab somaliens s’attaquent à l’université, c’est-à-dire au temple du savoir rationnel et légitime. Selon eux la vraie université c’est l’école coranique.

Pas moins de 147 morts à l’université : trop, c’est trop. Est-ce parce que Barack Obama a annoncé un voyage au Kenya qu’ils ont frappé son pays d’origine ? Au moins Barack Obama est averti. Mais la communauté internationale doit prendre très au sérieux la menace terroriste en Afrique.

4 commentaires

  1. Eh oui, tu l’as bel et bien dit: c’est de la pure « FOLIE » tout ça ! De telles massacres ne doivent pas rester impunies. Sinon à quoi servirait une communauté internationale?
    Cordialement bravo pour ton article 😀 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *