Dieu est-il désolé pour les congolais ?

Article : Dieu est-il désolé pour les congolais ?
24 mars 2015

Dieu est-il désolé pour les congolais ?

A considérer toutes les merveilles naturelles dont le bon Dieu a gratifié la République Démocratique du Congo, à savoir les richesses de toutes sortes et un vaste pays, et voir l’état de pauvreté de la Rdc aujourd’hui, Dieu est vraiment désolé. Non seulement qu’il est désolé en tant que créateur, mais aussi il regrette d’avoir donné aux congolais un si beau pays qu’ils ont systématiquement pillé et détruit au fil des ans.

La Rdc, un pays où coulent le lait et le miel, un pays qualifié de scandale géologique, mais que malheureusement nous congolais nous n’avons pas su développer, en raison de notre paresse légendaire.

Mais quand le bon Dieu dans ses charités donne autant de richesses à une nation et que celle-ci ne sait quoi en faire, Dieu s’enerve -n’en déplaise aux athées.

Et ce jour là, l’éternel Dieu tout puissant (Allah pour les intimes) était assis sur son trône. Dans la cour de son palais se trouvaient plusieurs délégations des nations du monde, attendant d’être reçues en audience.

Il y avait les délégations de partout : des États-Unis, de Chine, de France, du Brésil… Il y avait aussi la délégation de la République Démocratique du Congo. Surtout celle-là, elle ne manque jamais de telles occasions pour faire valoir ses plaintes et sa main tendue. Curieusement même la délégation mixte Boko HaramEtat islamique était aussi là. Chacun avait son problème à soumettre à Dieu.

C’est ce jour là que j’ai su que Dieu parlait toutes les langues qu’il y a sous le soleil. Quand il parlait le chinois il le parlait vraiment tel qu’on le parle à Pékin.

Soudain arriva le moment pour lui de recevoir les nations à tour de rôle. L’ange fait entrer premièrement la délégation américaine. C’est elle qui a vu Dieu avant tout le monde.

Dieu demanda aux États-Unis : Qu’avez-vous comme problème ?  – ô Éternel vis à jamais ! répond Barack Obama. Nous sommes venus juste te remercier. Car dès le commencement du temps, tu nous as dit de dominer la terre et de la soumettre. C’est ce que nous avons fait: aujourd’hui nous sommes la première puissance du monde.

Dieu fut fièr des États-Unis, il les bénit encore et les laissa partir.

Ensuite ce fut au tour de la délégation du Brésil. Le président Lula dit à Dieu : Seigneur nous aussi nous avons conjugué d’énormes efforts sur la terre grâce au football et à la forêt amazonienne que tu nous a donnée : aujourd’hui le Brésil est devenu pays émergent.

Dieu dit : c’est bon, continuez comme ça et faites du Brésil un pays développé. La délégation brésilienne s’ en alla.

Pendant que Dieu accordait ces audiences, il y avait à l’extérieur une délégation qui s’agitait et faisait beaucoup de bruit. C’était la délégation de la Rdc. De l’intérieur du palais, Dieu demanda ce qui se passe. L’ange lui dit que c’est la délégation de la Rdc qui s’impatiente. – Comme toujours ! s’exclama Dieu.

Il continua ses audiences. Il reçoit cette fois ci les chinois. Un Hu Jintao s’avance et dit: dès le début de la création tu nous a dit de nous multiplier et de remplir la terre. C’est ce que nous avons fait en Chine : nous sommes aujourd’hui environ 1,4 milliard de chinois sur la terre. Nous avons cultivé le sol et renforcé l’économie, si bien que nous rivalisons avec l’Amérique.

Dieu félicita beaucoup la chine.

Mais la tension montait à l’extérieur. La délégation congolaise était déjà divisée comme et voulait déjà partir. Certains voulaient même prendre les armes contre Dieu ! Il y avait parmi eux les rebelles du M23, les combattants maïmaï ceci, maïmaï cela. Tous les 477 partis politiques et les plus de 8 mille églises évangéliques que compte la Rdc étaient représentés là.

Très surpris de voir autant d’églises et de partis politiques pour un seul pays le Congo, l’ange Gabriel s’exclama disant :  » Ha bon, c’est donc pour cela qu’il s’appelle République Démocratique du Congo !  »  Il pensait même qu’avec un tel nombre d’églises et de partis politiques, la Rdc est peut-être plus démocratique et plus spirituelle que tous les autres pays du monde.

Comme les congolais ne cessaient de vociférer là-dehors, Dieu décide finalement de les recevoir. Ils sont entrés en masse et désordre, entrain de se quereller comme d’habitude, les uns accusant les autres d’illégitimité.

 » Je vous écoute mes enfants, qu’avez-vous à me dire  » leur lançe Dieu.

Au lieu d’être brefs comme les autres délégations, les congolais posent 1 milliards de problèmes à la fois :  » ô Dieu, nous avons faim, l’eau ne coule pas aux robinets, pas d’électricité, le calendrier électoral n’est pas consensuel, on veut modifier la constitution pour un 3è mandat, les fonctionnaires sont impayés, il y a les Fdlr...  »

– Silence ! les interrompt Dieu en colère: messieurs,leur dit-il, vous congolais vous devez avoir honte de vous plaindre. Car je vous ai tout donné en Rdc, toutes les richesses sont chez- vous, tout le tableau de Mendeleïv je l’ai logé dans votre sol, j’ai fait de votre pays le réservoir de matières premières: or, diamant, cuivre, uranium, étain, cobalt, coltan, cassitérite, pétrole… Tout est au Congo. Mais vous mourrez de faim parce que vous êtes paresseux, vous passez tout votre temps à vous quereller, et voyez comment vous avez détruit le pays ! Je regrette même de vous avoir donné un tel pays…

Dieu ordonna qu’on fasse sortir la délégation congolaise.

François Hollande s’avançe à son tour avec la délégation française pour être reçu. Petit incident protocolaire : les anges ont failli le confondre avec la délégation des Pays Bas à cause de son nom de Hollande, mais tout est revenu en ordre. Malheureusement, au moment où la France est entrée devant Dieu, François Hollande reçoit un coup de fil lui disant qu’un attentat terroriste venait de frapper Charlie hebdo et qu’il y a eu 12 morts. Il semble que la France avait tellement exagéré dans sa liberté d’expression que ça a provoqué cet attentat. La délégation française s’excusa et retourna précipitamment à Paris pour gérer la situation.

A la place de la France, Dieu reçut la délégation mixte Boko HaramEtat islamique. Des hommes enturbanés, des femmes et de petites filles de 10 ans entrèrent criant Allah akbar.

-Qui êtes vous ?  leur demande Dieu.

– Nous sommes des jihadistes c’est nous qui combattons les mécréants pour toi sur la terre. Nous en avons tué des milliers.

Dieu était d’abord très étonné d’entendre des humains dire qu’ils combattent pour lui.

En plus, il remarqua que chaque membre de la délégation jihadiste avait la hanche plus grosse que le reste du corps.

-Quel est ce prodige, qu’avez-vous à la hanche ? leur demande Dieu.

– Ô grand Allah, la paix de soit sur toi ! c’est la ceinture d’explosifs, répondirent-ils en choeur. Elle fait notre identité.

Certains anges voulaient déjà fuir, craignant que ces ceintures mortelles n’explosent.

Allah prit la parole et dit aux jihadistes : messieurs, je ne vous connais pas. Je connais les musulmans, mais vous, je ne vous connais. Je ne vous ai jamais envoyés.

Ils se sont fâchés et voulaient faire exploser leurs bombes. Mais Allah les a neutralisés.

Partagez

Commentaires