Mariage ou enfer sur terre !

Article : Mariage ou enfer sur terre !
24 juillet 2015

Mariage ou enfer sur terre !

Si tous les mariages étaient comme ça, vaut mieux rester célibataire

Dans mon quartier sur l’autre avenue vit un couple incroyable dans la ville de Mbujimayi. On se demande si cet homme et cette femme s’étaient réellement aimés avant de se marier. Ils se bagarrent et s’insultent tous les jours. Jusqu’au fond du quartier, tout le monde les connaît.

Lorsqu’ils se bagarrent, ce n’est pas une simple bagarre, c’est une rixe qui souvent se solde par des chaises cassées, des assiettes brisées, des bleus… Et cela tous les jours. Les voisins sont fatigués de jouer les médiateurs. L’homme est colérique, la femme est commère.
Une semaine, la femme s’exile dans sa famille, une autre semaine elle regagne le toit conjugal, c’est leur rythme de vie.

La seule preuve de leur union : la mise au monde d’un enfant chaque année. Si bien que tout le monde a compris qu’ils ne s’entendent que pour faire l’amour et procréer. Après 6 ans de mariage, 6 enfants. Trois d’entre eux ne vont plus à l’école faute de moyens, et deux autres sont morts de malnutrition l’année dernière.

La femme est infirmière, l’homme n’a pas d’emploi. Du matin au soir, il s’enivre, il joue au jeu de dames, au jeu d’argent et hypothèque même sa chemise. C’est la femme qui porte tout le poids du foyer : avec son petit salaire d’infirmière, elle paie le loyer, la nourriture, l’école des enfants… Tandis que le monsieur est là à boire.

Cet homme est vraiment irresponsable et dangereux. C’est lui qui fait circuler de fausses informations dans le quartier. Il ne suit jamais la radio ni la télé, mais quand il se met à vous raconter ce que Barack Obama a dit, c’est comme s’il était avec lui dans le « bureau ovale » à la Maison Blanche.

De plus en plus, la femme en a marre de lui. Même pour faire l’amour les violons ne s’accordent plus. La preuve en est ce qui s’est passé la semaine dernière. L’homme est venu à la maison à 1 heure du matin, ivre et voulant faire l’amour. La bagarre s’est engagée à 1 heure du matin, jusqu’à réveiller tous les voisins.

La femme a réussi à s’échapper de la maison, mais l’homme la poursuivait  dehors au clair de la lune comme on poursuit un gibier.

Alors vous, que dites- vous d’un tel mariage ?

Partagez

Commentaires

Gilbert LOWOSSOU
Répondre

très bien raconté.un mariage pareil n'en vaut vraiment pas la peine

Guy Muyembe
Répondre

Même si la foi chrétienne est contre le divorce, je me prononcerais pour la dissolution de cette union.Un jour l'un des deux époux tuera l'autre.

Lucrece
Répondre

suis tout à fait d'accord avec toi sur ce coup.

Dany
Répondre

En lisant l'article, je conclus que les responsabilités sont partagées.
L'homme est chômeur et c'est cela qui le pousserait à agir ainsi (l'unique activité étant l'alcool qui s'accompagne des jeux...). L'Etat doit créer l'emploi pour la population active. La femme doit savoir ce à quoi elle s'est engagée en acceptant un mari muluba. L'entourage (voisin, auteur de l'article...) doivent user du sens de la psychologie pour savoir aider le sieur à prendre conscience et à assumer son état; il saura que l'alcool ne suffit pas pour résoudre les problèmes de la vie. Du reste, en acceptant de vivre ensemble et en mettant au monde autant d'enfant, les deux s'aiment et pourraient composer un couple heureux. C'est cela mon point de vue.