Pour une fois félicitons Kabila

Article : Pour une fois félicitons Kabila
1 août 2015

Pour une fois félicitons Kabila

Un bienfait reste un bienfait, peu importe celui qui en est l’auteur. De même le mal restera le mal même si c’est un ange qui l’a commis.

Depuis près d’une décennie, la RDC n’avait plus de compagnie nationale d’aviation. Les quelques aéronefs qui volent dans le ciel congolais actuellement appartiennent à des privés; la plupart qualifiés de cercueils volants, sont inscrits sur la liste noire de l’Union européenne.

Aujourd’hui, le gouvernement Kabila vient d’acquérir 2 appareils Airbus A 320, mettant ainsi en place une nouvelle compagnie aérienne de la RDC appelée Congo Airways. Super ! Mon pays n’avait plus vu ça. L’un de deux Airbus a foulé le sol congolais jeudi 30 juillet 2015. Il a coûté à lui seul 25 millions de dollars américains, l’autre est attendu fin août. N’est-ce pas une bonne chose ?

Congo airways

Désormais en Afrique, quand on parle de Kenya Airways, Ethiopian Airlines et autres, on parlera aussi de Congo Airways. C’est quand même un motif de fierté nationale pour un pays qui n’avait plus de place dans le concert des nations.

Bien sûr me direz-vous : toute cette apologie pour juste deux avions ? Oui, monsieur ! Si un tien vaut mieux que deux tu l’auras, combien plus deux ne vaudront-ils pas mieux que 3 ou 4 dont on ne sait ni quand ni comment on les aura encore. Surtout avec un gouvernement comme celui de la RDC. Un adage de chez moi dit :  » Mieux vaut une bouche avec des dents pourries plutôt qu’une bouche sans dents ». Deux avions achetés sur fond propre du gouvernement congolais, c’est quelque chose.

Votre question je la connais, vous voulez savoir ce que je pense d’un éventuel 3e mandat de Kabila, de la démocratie et des droits de l’homme en RDC. D’abord vous savez que c’est hors sujet pour l’instant. Néanmoins à propos du 3e mandat, je suis d’accord, mais d’accord pour 3 mandats d’arrêt si la CPI veut les émettre, par contre je suis farouchement opposé à 3 mandats présidentiels consécutifs pour un même individu, fut-il Joseph Kabila.

JOSEPH KABILA PRESIDENT DE LA RDC

Joseph Kabila

Pardon, revenons aux avions. Le ministre congolais de transport déclare que ce premier appareil de Congo Airways a une capacité de 180 sièges, et sera consacré aux vols domestiques. Sur la carlingue figure le nom de Patrice Emery Lumumba, héros national et premier ministre du Congo-Kinshasa. Dans un pays où la rareté des avions fait que certaines villes ne reçoivent qu’un ou 2 vols par semaine, l’arrivée de Congo Airways a toute son importance.

Joseph Kabila a également réceptionné tenez-vous bien 18 locomotives neuves, 20 autres sont en route. Ce qui fait un total de 38 locomotives. Pour ceux qui connaissent l’état de délabrement de notre Société nationale de chemins de fer du Congo, on peut parler d’une résurrection de cette société.

LOCOMOTIVES ph RFI

Les vieilles locomotives que l’on avait jusque-là étaient terribles. Quand elles commencent un voyage en janvier, elles arrivent à destination en décembre. L’une d’elles, c’était visible était tellement fatiguée. Pour monter une simple colline, le moteur qui perdait tout son régime semblait dire :  » Est-ce que je vais y arriver ? Est-ce que je vais y arriver ? « . Et quand elle réussit à monter, il dit soulagé :  »Oui j’y arrive, je crois que j’y arrive… »

Voilà le genre de locomotives que le pays avait.

Reste à utiliser à bon escient ces nouvelles acquisitions qui ont coûté cher au Trésor public. Ainsi je dis, pour une fois on peut féliciter Kabila, mis à part tout ce que nous lui reprochons.

Partagez

Commentaires

chantal
Répondre

C'est un non événement pour autant qu'un gouvernement digne assure le bien être de ses gouvernants comme mission régalienne, je ne crois pas que cela soit une faveur, c'est un droit, la faveur serait faire rêver le peuple congolais, en particulier nous vivant à Goma d'utiliser à bon escient la roche volcanique et la transformer en matières rares et précieuses, aller faire un tour sur la planète mars à moindres frais,
Un rêve grand quoi, bon assez plaisanté, bravo pour le billet, je suis mondoblogueuse congolaise, j'apprécie tes analyses,

RDC
Répondre

c est ne pas ça que le peuple attend. NON A LA BALKANISATION