Je n’en crois pas mes oreilles: Oscar Pistorius libre le 21 août !

Article : Je n’en crois pas mes oreilles: Oscar Pistorius libre le 21 août !
10 juin 2015

Je n’en crois pas mes oreilles: Oscar Pistorius libre le 21 août !

Oscar Pistorius, ph cctv-africa.com

Tu sais quoi mon frère ? Désormais la peine pour un crime d’assassinat c’est juste 10 mois de prison, et après tu es libre! L’assassiné quant à lui n’aura qu’à s’en prendre à lui-même: tant pis pour lui. Hô la la! Foutaise! Avec ça, qu’avons-nous encore à craindre à tuer ? Où va le monde ? Jusqu’où nous meneront vos putains de cours et tribunaux ?

Pas besoin de porter des lunettes pour voir que la justice est en perpétuel déclin dans le monde. Plusieurs cas de parodies de justice le démontrent ; les meurtriers ne s’inquiètent plus maintenant: ils sont assurés de ne passer que quelques heures en prison et repartir à la maison. Dernier exemple en date, l’affaire Oscar Pistorius en Afrique du Sud.

On aura finalement tout vu dans cette Afrique du Sud : apartheid, xénophobie, conflits ethniques, et aujourd’hui parodie de justice…

Emprisonné en octobre 2014 pour meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp, Pistorius n’a même pas encore fait 1 an en prison que déjà il sera liberé le 21 août prochain. Il sortira de prison et ira aimer d’autres femmes.

Dites-moi ce que peut ressentir Reeva Steenkamp elle-même dans sa tombe. Mettez-vous un instant à la place de sa famille ! Donc désormais vous pouvez tuer votre semblable et ne même pas faire la prison du tout. Un juge à moitié ivre dira simplement qu’il n’y a pas de preuve et hop ! vous vous en allez libre.

Ainsi, dans ce monde, outre la justice politique et la justice des vainqueurs, il faudra compter désormais avec la justice des stars. C’est- à-dire qu’un procès contre une personnalité de la musique, du sport ou de l’économie, un monsieur renommé et applaudi, un tel procès est perdu d’avance.

Oscar Pistorius est une star d’athlétisme. Plusieurs fois médaillé d’or, d’argent, d’euros ou de dollars, ça m’importe peu. Mais il a versé le sang de sa petite amie; volontairement ou non, il l’a tuée de 4 balles.

Je ne pense pas que le verdict clément qu’il a eu dans cette affaire n’aurait pas pu être le même s’il n’était qu’un simple invalide sud africain blanc. Je crois même que le verdict aurait été multiplié par cent si Oscar Pistorius était de peau noire.

C’est la triste réalité de la justice que nous avons aujourd’hui sous le soleil. Reeva Steenkamp et moi nous n’espérons plus que dans le jugement dernier. Celui-là au moins nous fera justice.

Chez-moi en République Démocratique du Congo, la justice des stars a vu… Ici la justice n’existe même pas à vrai dire. Mais un comédien très populaire à Kinshasa accusé de viol sur mineure n’a fait que quelques jours en détention et il était relâché, alors que la loi congolaise prévoit 20 ans de servitude pénale. Comme le présumé coupable était une star du théâtre, il a été libéré, en ces 3 mots:  » faute de preuves ».

L’assassinat du défenseur des droits de l’homme congolais Floribert Chebeya et de son chauffeur Fidèle Bazana, cette affaire est en train de patiner depuis 2010, simplement parce que le principal accusé est un puissant chef de police.

Aux États -Unis, vous savez que le procès pour tentative de viol de la pauvre femme de chambre de l’hôtel Sofitel de New York, Nafissatou Diallo, n’avait aucune chance d’aboutir face à la star très populaire et puissant directeur du FMI de l’époque, Dominique Strauss Khan. L’homme n’a passé que moins de 3 mois en résidence surveillée, une résidence du reste on ne peut plus luxueuse et qu’il payait en milliers de dollars de loyer par mois.

Que dire de ces hommes noirs tués de plusieurs balles aux États-Unis par de policiers blancs. Et les assassins sont acquittés. Cela se passe dans un pays dit de vieille démocratie!

Finalement vos pays de vielle démocratie, j’ai l’impression que leur vieille démocratie devient tellement vieille que je pense qu’il faut la rajeunir un peu.

Regardez en France, un autre pays de vielle démocratie: Karim Benzema et Franck Ribéry 2 dieux du football français n’ont pas tardé à être relaxés dans l’affaire de viol de Zahia une prostituée mineure. Je doute fort que cette relaxation puisse être obtenue aussi facilement si Benzema et Ribéry n’étaient pas des stars.

Finalement le seul procès où le coupable peut rester longtemps en prison, c’est seulement  un procès à connotation politique comme par exemple celui de l’avocate française d’origine camerounaise Lydienne Yen Eyoum. Elle doit purger 25 ans de prison.

Alors je vous conseille d’éviter des problèmes avec les stars, qu’elles soient politiques, sportives ou de la musique; car elles vont vous tuer et c’est elles qui auront  »raison ».

Dites-moi quelle raison vous pouvez avoir face à un monsieur comme Lionel Messi ? Mais au moins les stars devraient savoir qu’il y aura le jugement dernier.

Partagez

Commentaires

Fotso Fonkam
Répondre

C'est inutile de se voiler la face, cher Jean-Hubert: la justice est une notion relative que certains manipulent aisément grâce à leur notoriété où à leur argent. Entre temps, c'est le petit peuple qui en fait les frais. Je pense que les exemples que tu as donnés dans ce billet le prouvent assez.