RDC : le général Kanyama lâché par Kabila

Article : RDC : le général Kanyama lâché par Kabila
22 avril 2017

RDC : le général Kanyama lâché par Kabila

Les Congolais ont été surpris d’apprendre le limogeage de celui qui était le tout puissant chef de la police de Kinshasa : le général Célestin Kanyama. Il laisse derrière lui un triste bilan de sa gestion des manifestations publiques par la police nationale.

Désormais, la police de Kinshasa est commandée par Elvis Palanga Nawej. Pourtant, il y a juste quelques jours, nul ne pouvait imaginer le général Kanyama être mis si tôt au rancart, et de la plus mauvaise des manières : le limogeage. Ce général originaire du Kasaï était pourtant parmi les plus fidèles à Joseph Kabila. C’est a lui qui, par une répression sanglante, a étouffé toutes les émeutes anti Kabila ces dernières années dans la capitale Kinshasa. Il était surnommé « esprit de mort ».

Les œuvres du général Kanyama

À Kinshasa, le nom même du général Kanyama est synonyme de terreur. En 2014, l’homme s’est illustré par l’opération policière dénommée likofi (coup de poing) contre les Kuluna (bandes de jeunes malfaiteurs des quartiers de Kinshasa). Human right watch avait alors dénombré une cinquantaine de cas d’exécutions sommaires attribuées à la police dans cette opération.

La répression des émeutes de janvier 2015 et des manifestations de l’opposition de septembre et décembre 2016 sont à mettre à l’actif de Célestin Kanyama. Toutes  ces manifestations ont fait une centaine de morts par balles. Voilà pourquoi l’homme a fait l’objet des sanctions ciblées de la part des États-Unis.

Que va devenir le général Kanyama ?

Question difficile. Au moins sa mise à l’écart par le régime pose certainement des interrogations : le général a-t-il perdu la confiance de Kabila ? A-t-il trahi ? Sa mission est-elle terminée ?  Ou est-ce un joueur mis en réserve pour de futures grandes compétitions ? Seul le président Kabila connaît la réponse.

 

 

 

Partagez

Commentaires